Rugby – Un rôle taillé sur mesure pour Damian Penaud et Paul Jedrasiak égéries de l’Atelier Blatin

 – Par Eric Le BihanFrance Bleu Pays d’Auvergne
Les deux rugbymen internationaux ont tombé short et maillot pour enfiler un smoking le temps d’une promotion pour la marque clermontoise de costumes sur mesure. Coulisses d’un tournage avec cadrage mais sans débordement à Romagnat.
Damian Penaud et Paul Jedrasiak en tenue de gala © Radio France – Eric Le Bihan
Romagnat, Puy-de-Dôme, France
Damian Penaud et Paul Jedrasiak sur un terrain de rugby. Jusque-là, tout est normal. Mais habillés en smoking – nœud papillon (pas rose) et chaussures à crampons, ça l’est beaucoup moins. C’était le cas ce mercredi soir sur la pelouse du stade Michel Brun à Romagnat. Après Renaud Lavillenie au printemps dernier, les deux rugbymen internationaux sont les égéries de l’Atelier Blatin, spécialisé dans le costume sur mesure à Clermont-Ferrand. 
En fait cette collaboration est aussi une histoire entre l’équipe de l’Atelier et Paul Jedrasiak. “Je les ai connus dès qu’ils ont ouvert leur premier boutique”, raconte le 2e ligne international,“ils m’ont contacté au moment où je me faisais faire un costume. Ils cherchaient quelqu’un d’assez grand. Ils m’ont proposé de faire une photo. J’ai vu la qualité du travail. L’ambiance était cool. Depuis quatre ans, une amitié s’est créée. Depuis, j’ai fait mon chemin dans le rugby, eux ont monté une nouvelle boutique et on est toujours ensemble…” 
“ Ce que Damian ne dit pas, c’est qu’il a peur de moi – Paul Jedrasiak ”
Les deux joueurs sont dirigés dans la bonne humeur par l’équipe de tournage. Clément Flichy, cofondateur de l’Atelier Blatin : “La différence, c’est les contraintes au niveau des costumes. On a fabriqué des smokings sur mesure pour pouvoir pratiquer leur sport. Ça a bien fonctionné avec la perche (Renaud Lavillenie), on espère que ça va tenir sur le rugby”.
Crampons vissés sur leur 31, les deux potes de club se chambrent et se défient : “Ce que Damian ne dit pas, c’est qu’il a peur de moi“, chambre Paul Jedrasiak, “je vais lui mettre un peu cher sur quelques cadrages débordements, donc il est un peu tendu“. Moins volubile Damian Penaud réplique : “Je t’attends avec impatience, j’ai un contrat…”  L’ailier auvergnat s’amuse sur la pelouse, court, chambre, tente des chandelles et un drop. Spontané et insaisissable comme un jour de match, même si le smoking doit rester clean. Un rôle sur mesure. 
Damian Penaud en smoking – crampons © Radio France – Eric Le Bihan
Reste maintenant à ne pas se faire tailler un autre costard lors des derniers matchs de l’année 2019 à Toulon et contre Castres.
    Eric Le Bihan | France Bleu Pays d’Auvergne

Artisanat

On a fait la couverture du magazine Artisanat, le magazine de la chambre des métiers et de l'artisanat.

Pin It on Pinterest

Share This